La psychothérapie dans l'assurance de base

La psychothérapie psychologique doit être remboursée par l'assurance de base si elle est prescrite par un médecin. C'est ce que défend la FSP pour le bien des patientes et patients. Vous trouverez ici toutes les informations sur ce projet.

Les prestations des psychologues psychothérapeutes ne sont actuellement remboursées par l'assurance de base que si le ou la thérapeute les fournit sous la surveillance d'un médecin qui l'emploie (psychothérapie déléguée).

L'objectif de la FSP est que les psychologues psychothérapeutes puissent facturer leurs prestations à charge de l'assurance de base à titre indépendant. Les conditions requises sont remplies: la loi sur les professions de la psychologie réglemente la formation de base et la formation postgrade des psychologues psychothérapeutes.

Dans le projet Psychothérapie, la FSP coordonne et dirige les nombreux travaux pour atteindre cet objectif. Elle travaille en coopération avec les associations de psychologues et psychothérapeutes SBAP et ASP afin que la psychothérapie effectuée par des psychologues soit à l'avenir remboursée par l'assurance de base. En étroite collaboration avec la plateforme Psychothérapie FSP, la FSP, la SBAP et l'ASP rédigent des argumentaires et prises de position, proposent des variantes de modèles, assurent les contacts avec les autorités fédérales compétentes et mettent en place un nouveau système tarifaire.

Image
 
bundeshaus_top.jpg

Fin de l’enquête sur le modèle de la prescription parmi nos membres

L’enquête auprès de nos membres concernant le modèle de la prescription s’est terminée cette semaine. Le Secrétariat général et le Comité se chargent maintenant d’établir avec les associations affiliées et partenaires une position consolidée sur le projet du Conseil fédéral.
L’enquête auprès de nos membres concernant le modèle de la prescription s’est terminée cette semaine. Le Secrétariat général et le Comité se chargent maintenant d’établir avec les associations affiliées et partenaires une position consolidée sur le projet du Conseil fédéral.

Image
 
Survey Online

Lancement de l’enquête sur le modèle de la prescription

Comme annoncé, nous avons lancé aujourd’hui l’enquête auprès de nos membres concernant la proposition du Conseil fédéral relative à la mise en œuvre du modèle de la prescription pour la psychothérapie psychologique.
Comme annoncé, nous avons lancé aujourd’hui l’enquête auprès de nos membres concernant la proposition du Conseil fédéral relative à la mise en œuvre du modèle de la prescription pour la psychothérapie psychologique.

Image
 
Alain Berset

Modèle de la prescription : la suite

Le Conseil fédéral propose de remplacer le modèle de la psychothérapie déléguée par celui de la prescription. Un jalon important est ainsi posé, mais l’objectif n’est pas encore atteint. La procédure de consultation dure jusqu’au 17 octobre. La FSP clarifie sa position d'ici au 17 août, sur la base notamment des résultats d’un sondage mené auprès de ses membres.
Le Conseil fédéral propose de remplacer le modèle de la psychothérapie déléguée par celui de la prescription. Un jalon important est ainsi posé, mais l’objectif n’est pas encore atteint. La procédure de consultation dure jusqu’au 17 octobre. La FSP clarifie sa position d'ici au 17 août, sur la base notamment des résultats d’un sondage mené auprès de ses membres.

Workshop sur la prise en charge psychothérapeutique avec un conférencier allemand

Le mercredi 19 juin 2019, la FSP a organisé à Berne un workshop consacré à la thématique « Prise en charge psychothérapeutique: besoins, coûts, utilité et (assurance) qualité ». Le groupe de participants était constitué de membres du Bureau psychothérapie, des associations ASP et SBAP, de partenaires de la FSP, et d'expertes et experts en assurance qualité. Pour aborder ce thème essentiel qu'est la situation de la psychothérapie en Suisse, la FSP a convaincu le Dr. Rüdiger Nübling, de la chambre régionale des psychothérapeutes du Bade-Wurtemberg (Allemagne), d'y prendre part comme conférencier d’honneur.
Le mercredi 19 juin 2019, la FSP a organisé à Berne un workshop consacré à la thématique « Prise en charge psychothérapeutique: besoins, coûts, utilité et (assurance) qualité ». Le groupe de participants était constitué de membres du Bureau psychothérapie, des associations ASP et SBAP, de partenaires de la FSP, et d'expertes et experts en assurance qualité. Pour aborder ce thème essentiel qu'est la situation de la psychothérapie en Suisse, la FSP a convaincu le Dr. Rüdiger Nübling, de la chambre régionale des psychothérapeutes du Bade-Wurtemberg (Allemagne), d'y prendre part comme conférencier d’honneur.
Image
 
Psychothérapie

Qu'est-ce que la psychothérapie? Quelle est la différence entre un psychologue psychothérapeute et un psychiatre? Vous trouverez ici les réponses ainsi que d'autres informations sur la psychothérapie.

Image
 
Arguments

Quels arguments parlent en faveur d'une admission de la psychothérapie psychologique dans l'assurance de base?

La psychothérapie effectuée par des psychologues doit être admise dans l'assurance de base au moyen du modèle de la prescription médicale. Vous trouvez ici un aperçu du modèle tel que la FSP l'envisage concrètement.

La FSP a développé ses exigences quant au modèle de la prescription médicale conjointement avec les associations de psychologues et psychothérapeutes ASP et SBAP. Les trois associations ont déposé ensemble leurs requêtes auprès de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

La FSP milite en faveur d'un modèle de prescription médicale comportant les éléments suivants:

Cadre de référence
Ne sont remboursés par l'assurance de base que les traitements des troubles psychiques ayant caractère de maladie. Les prestations doivent être efficaces, appropriées et économiques.

Habilitation à prescrire
La psychothérapie doit être prescrite par un médecin.

Contenu de la prescription
Le contenu de la prescription se base sur les articles 2, 3 et 3b de l'Ordonnance sur les prestations de l'assurance des soins (OPAS), de manière analogue à la psychothérapie médicale:

  • Prise en charge générale de 40 séances diagnostiques et thérapeutiques au maximum.
  • En cas de poursuite de la thérapie après 40 séances, un rapport doit être adressé au médecin-conseil de l'assureur.

Responsabilité
Le ou la psychologue psychothérapeute

  • pose le diagnostic
  • effectue la thérapie sous sa propre responsabilité professionnelle (selon la loi sur les professions de la psychologie)
  • est responsable d'établir les rapports aux caisses-maladie et leur facture directement ses prestations.

Libre choix
Le ou la patient-e en possession d'une prescription médicale peut s'adresser au/à la psychothérapeute de son choix pour autant qu'il/elle soit inscrit-e sur la liste des psychothérapeutes reconnus au niveau fédéral.

Image
 
Pétition

La pétition demande au Conseil fédéral de supprimer les actuelles entraves à l'accès aux soins pour les personnes souffrant de maladies psychiques.

Image
 
Modification de l'ordonnance

Quelles sont les étapes nécessaires pour faire admettre la psychothérapie psychologique dans l'assurance de base?

 

Image
 
Tarifs

Vous trouverez ici des informations relatives à la future tarification de la psychothérapie psychologique.

Image
 
Revue de presse

Découvrez le traitement médiatique de cette thématique au cours des derniers mois.

Image
 
Les piliers de la stratégie

La stratégie de la FSP prévoit d'accentuer la pression exercée à divers niveaux.