Bouger pour rester en bonne santé

Aurélie Faesch-Despont
Recherche
Fédération
Le sport comme moyen de prévention, de traitement et d’intégration. Apprenez-en davantage sur le sujet en lisant le dernier numéro de Psychoscope.

Le sport améliore non seulement la santé physique, mais aussi le bien-être psychique. Pratiquer 150 minutes d’activité modérée par semaine permet, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de réduire sensiblement le risque de développer une dépression ou un trouble anxieux. C’est notamment grâce à son effet réducteur de stress que l’activité physique influe positivement sur la satisfaction dans la vie. À condition, toutefois, que le plaisir soit garanti. Autrement dit: sous réserve que l’activité physique résulte d’une motivation intrinsèque.
Si j’ai bien compris la théorie, la mise en pratique me semble plus compliquée. Un coup d’œil dehors : une bise glaciale balaie les arbres et des gouttes de pluie s’abattent sur la fenêtre. Comment trouver la motivation de sortir courir par ce temps? Ma montre de sport me rappelle alors à la réalité. Je dois encore effectuer 5741 pas pour atteindre mon quota journalier. Ni une ni deux, j’enfile mes baskets et je quitte la maison à petites foulées. Les dix premières minutes sont longues et difficiles. Puis je parviens à déconnecter. Plongée dans mon activité, je ne vois plus les minutes passer. Ma course terminée, je me sens complètement vidée, mais aussi ressourcée.
Céder à la pression de son tracker n’est assurément pas la plus noble des motivations. À chacun-e de trouver son levier d’action. L’attrait de la discipline sportive, les expériences valorisantes ou le sentiment d’appartenance sociale peuvent favoriser la pratique durable d’une activité physique. Et même pour les gens déjà pris dans l’engrenage de la maladie psychique, l’activité physique doit absolument faire partie intégrante du traitement. Les psychologues – du sport, notamment – ont un rôle clé à jouer dans l’accompagnement d’un tel changement.

  • Image
    coverbild fr 3-22

    Psychoscope 3/2022

    Rester en mouvement
  • Image
    psc2-22 coverbild de

    Psychoscope 2/2022

    Le rôle de la vérité en psychologie
  • Image
    psc1-22 cover

    Psychoscope 1/2022

    Concevoir ensemble
  • Image
    coverbild psc6-21 fr

    Psychoscope 6/2021

    L’identité de genre

Commentaires

Les commentaires ont pour objectif d’ouvrir un dialogue constructif, ainsi que de favoriser la formation de l’opinion et le débat d’idées. La FSP se réserve le droit de supprimer tous les commentaires qui ne répondent pas à ces objectifs.

Ajouter un commentaire