La FSP recommande l’adoption de la motion pour l'interdiction de thérapies dites de conversion

Politique professionnelle
Prises de position
Fédération
La FSP, en qualité d’association professionnelle des psychologues suisses, soutient la cause défendue par la motion 19.3840, dont elle recommande l’adoption. Les thérapies dites de conversion ayant pour but de modifier l’orientation sexuelle des personnes homosexuelles, qu’elles concernent des mineurs ou des adultes, sont contraires à la déontologie, enfreignent les droits de l’homme et présentent des risques pour la santé. Il est indispensable qu’une disposition légale interdise ce genre de pratiques.

Commentaires

Ajouter un commentaire