L’art parle de lui-même

Aurélie Faesch-Despont
Recherche
Fédération
Des psychologues ont voulu savoir si et comment différents types d’informations contextuelles affectaient l’expérience esthétique des visiteurs de musée.

L’expérience esthétique est un jeu complexe de processus cognitifs. Les caractéristiques des œuvres d’art (comme leur couleur ou leur contenu) jouent un rôle. Mais aussi les caractéristiques individuelles du spectateur (comme son expertise), ainsi que des facteurs liés au contexte (comme le titre de l’œuvre).

Les psychologues de l’Université de Bâle Jens Gaab et Klaus Opwis ont voulu savoir si et comment différents types d’informations contextuelles affectaient l’expérience esthétique des visiteurs de musée.

L’étude a été menée en conditions réelles. Quelque 75 personnes ont observé six œuvres de divers artistes, exposées dans un musée bâlois. La moitié des participants était au bénéfice d’informations simples et descriptives sur les peintures, tandis que l’autre avait reçu des informations détaillées et approfondies. Les participants ont ensuite évalué l’intensité de leur expérience esthétique au moyen d’un questionnaire. Les chercheurs ont aussi mesuré les émotions déclenchées par l’observation des tableaux en utilisant des données psychophysiologiques telles que le rythme cardiaque et la conductivité de la peau.

Les résultats montrent que ni les informations descriptives ni les informations explicatives n’influencent la perception esthétique. Aucune différence n’a pu être détectée entre les deux groupes. Les chercheurs confirment en revanche que les caractéristiques des œuvres d’art elles-mêmes influent sur l’expérience esthétique. Les réactions physiques mesurées devenaient notamment plus fortes au fil de l’observation et celles-ci différaient aussi sensiblement d’un tableau à l’autre.

Krauss, L., Ott, C., Opwis, K., Meyer, A., & Gaab, J. (2019). Impact of contextualizing information on aesthetic experience and psychophysiological responses to art in a museum: a naturalistic randomized controlled trial. Psychology of Aesthetics, Creativity, and the Arts. doi: 10.1037/aca0000280

Commentaires

Ajouter un commentaire