Le Conseil national accepte la motion 20.3914 sur la gestion de l’admission des psychologues pratiquant la psychothérapie

Fédération
La motion déposée par la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique soutient le passage au modèle de la prescription.

Elle exige cependant aussi que, dans le cadre de ce changement de système, les cantons puissent avoir la possibilité de gérer l’offre de prestations en matière de psychothérapie pratiquée par des psychologues. A cet effet, l’outil destiné à gérer les médecins fournissant des soins ambulatoires, obtenu grâce à l’adoption du projet 18.047, doit être étendu aux psychologues pratiquant la psychothérapie. Le Conseil fédéral soutient également les demandes de la motion en tant que mesures contre une hausse incontrôlée du volume des prestations et de ses conséquences sur les coûts.

La motion était à l’ordre du jour du Conseil national le 23 septembre. Celui-ci l’a adoptée sans discussion. La FSP salue cette décision. Dans sa prise de position lors de la procédure de consultation concernant la nouvelle réglementation de la psychothérapie pratiquée par des psychologues, elle s’était déjà prononcée formellement en faveur de mesures luttant contre une hausse incontrôlée des volumes. La motion est à présent transmise au Conseil des Etats.

Commentaires

Tom Lavanchy

Tom Lavanchy

08/10/2020

Bonjour,
Où peut-on trouver le projet de révison de l'OAMal rs 832.102 (notamment l'art. 52e et ses dispositions transitoires)?
Merci et cordialement,

Tom Lavanchy

Ajouter un commentaire