Le langage émotionnel à la place des étoiles

Aurélie Faesch-Despont
Recherche
Fédération
Sur internet, la plupart des évaluations sont positives, voire très positives, alors que le comportement humain est de nature beaucoup plus variée.

Les films, les livres et les restaurants... mais aussi les médecins ou les psychothérapeutes: tout fait aujourd’hui l’objet d’évaluations en ligne. Des notes qui promettent aux internautes un accès immédiat à la sagesse des foules, et qui sont censées faciliter le processus de choix. Toutefois, ce système fondé sur les étoiles pose certains problèmes, comme le montre une nouvelle étude parue dans Nature Human Behaviour.
En effet, sur internet, la plupart des évaluations sont positives, voire très positives, alors que le comportement humain est de nature beaucoup plus variée. Ces étoiles ne sont pas, selon Matthew D. Rocklage de l’Université du Massachusetts et ses collègues, un bon indicateur de succès. L’équipe présente dans cette publication une autre méthode pour choisir le meilleur produit et prédire le succès, qui se concentre sur l’émotionalité des critiques.
Dans les quatre études présentées dans l’article, l’équipe a utilisé un outil d’analyse de texte appelé « Evaluative Lexicon ». Cet outil a permis de mesurer l’émotivité et la positivité moyennes d’une critique. Ainsi, les textes comportant de nombreux termes comme «impressionnant» ou «enchanteur» ont obtenu des scores d’émotivité plus élevés que les critiques comportant des termes comme «impeccable». L’équipe de recherche a appliqué cette méthode à des critiques de films, de livres, de restaurants, et même à des messages publicitaires. 
Résultat? Alors que les étoiles sont un indicateur peu fiable du succès, le recours à un langage émotionnel prédit selon les scientifiques une réus-site ultérieure plus importante.

Etude

Rocklage, M. D., Rucker, D. D., & Nordgren, L. F. (2021). Massscale emotionality reveals human behaviour and marketplace success. Nature Human Behaviour. doi: 10.1038/s41562-021-01098-5

Commentaires

Ajouter un commentaire