Musique et cerveau

Aurélie Faesch-Despont
Recherche
Fédération
Au bout de deux ans de musique au sein d’un orchestre, la mémoire, la flexibilité cognitive, l’autonomie et l’empathie des enfants s’améliore à un rythme plus élevé que la moyenne.

C’est ce que vient de montrer une équipe de recherche de l’Université de Genève, en collaboration avec des collègues français et italiens, en étudiant le développement et l’évolution des aptitudes cognitives et sociales de 300 enfants âgés de 7 à 12 ans. 

Etude

Timmers, R., Baile, F., & Daffern, H. (Eds.). (2020). Together in Music: Participation,­ ­coordination, and creativity in ensembles. Oxford: Oxford University Press.

Commentaires

Ajouter un commentaire