03.05.2018 / actualisation: 02.07.2018

Le repos nocturne en péril

Si le repos n’est aujourd’hui plus rythmé par le jour et la nuit, son importance pour la santé demeure intacte.

"Le sommeil est une perte de temps criminelle et un vestige de l'époque des hommes des cavernes." Cette déclaration pourrait bien être celle d'un manager se vantant d'avoir besoin de peu de sommeil. Mais il s'agit en réalité d'une citation de l'inventeur et industriel américain Thomas Edison, qui a conçu et mis sur le marché la première ampoule électrique en 1879.

L'électricité a transformé la nuit en jour. Les gens ont alors pu se soustraire à l'alternance entre lumière et obscurité, rythmée par le soleil et la lune. Ils auraient pu profiter de ce temps gagné pour se détendre et discuter au coin du feu. Mais il n'en est rien. Avec l'invention de l'ampoule, Thomas Edison a rendu possible le travail de nuit et, par conséquent, le travail en équipes. Progressivement relégué, le sommeil tend désormais à se réduire au "power napping", et est souvent considéré comme une inertie improductive. Si, autrefois, c'est l'ampoule qui a mis fin à l'oisiveté, ce sont aujourd'hui les smartphones et les tablettes qui malmènent notre sommeil et mettent en péril notre santé...

Apprenez-en davantage sur le sujet dans le prochain numéro de Psychoscope, qui sera mis en ligne lundi 7 mai et qui arrivera chez les lectrices et les lecteurs dans le courant de la semaine prochaine.