12.09.2018 / actualisation: 13.09.2018

Le diable se cache dans les détails

Nous avons déjà tous, un jour ou l'autre, été victimes de "diablerie" et n'allons donc pas contredire cette expression: négliger un détail important peut effectivement être source de gros désagréments.

Par Aurélie Faesch-Despont, publié dans Psychoscope 5/2018

Rater son avion en rentrant d'un week-end à Londres parce que l'on n'a pas vérifié de quel aéroport partait l'avion. Se retrouver avec un contrat d'assurance d'une durée minimale de dix ans, parce que l'on a oublié de lire la note en petits caractères. Ou faire capoter un projet parce que l'on a omis de prendre en compte certains paramètres cruciaux.

Avec leur désormais fameux test du "gorille invisible", Christopher Chabris et Daniel Simons de l'Université de Harvard ont bien montré que nous pouvions être victimes de " cécité d'inattention " et manquer un élément plutôt flagrant. Les psychologues ont invité leurs étudiants à compter les passes durant un match de basket dans un petit vidéo.

Très concentrés sur leur tâche, la moitié d'entre eux n'ont pas fait attention à la présence, vers le milieu du film d'un gorille qui arrive sur le terrain, s'arrête, se frappe à plusieurs reprises la poitrine, avant de sortir de la scène de l'autre côté. Cette expérience prouve qu'il n'est donc pas si rare que nous manquions des détails importants. Et ceci, involontairement.

À en croire la recherche en psychologie, fournir un petit effort pour se soustraire à cette cécité en vaut toutefois la peine. Car prendre le temps de se concentrer sur les détails permet non seulement d'éviter des désagréments, mais aussi de glaner des informations significatives. Dans ce cas-là, nous pourrions même plutôt utiliser, par analogie, l'expression selon laquelle "Dieu se cache dans les détails".

La psychologue du travail et des organisations canadienne Liane Davey a confié à une journaliste du site qz.com que les détails pouvaient être une source d'informations très intéressante, lors d'un entretien d'embauche, par exemple.

L'experte conseille d'observer attentivement les lieux pour dénicher des éléments qui en disent long sur l'entreprise. Les employés saluent-ils la personne qui se trouve à la réception? Le tableau d'affichage fait-il état d'activités communes passées ou à venir? Le manager va-t-il lui-même vous chercher un verre d'eau ou envoie-t-il sa secrétaire? Examiner ce type de détails permet d'obtenir des indices précieux sur l'ambiance au sein de l'équipe ou le poids de la hiérarchie.

Mais, à trop se perdre dans les détails, attention toutefois à ne pas négliger complètement la globalité... Au risque de se faire une fausse idée et de finalement se retrouver à signer un pacte avec ce fameux diable.

Connaissez-vous une expression que vous souhaitez éclairer à la lumière de la psychologie ? Envoyez-la nous à redactionfsp.psychologiech

Liens