Superviseur/-euse en thérapie cognitivo-comportementale

La supervision de l’activité psychothérapeutique individuelle est un élément central de l’assurance et du développement de la qualité du processus psychothérapeutique.  
 
Les psychothérapeutes disposant d’une qualification complémentaire en supervision thérapeutique cognitivo-comportementale sont autorisés à guider et à accompagner les personnes qui suivent une formation postgrade en psychothérapie ainsi que les psychothérapeutes reconnus au fédéral. L’objectif de la supervision est de conduire à une réflexion sur l’activité thérapeutique cognitivo-comportementale individuelle et de l’améliorer.  
 
Les superviseurs en thérapie comportementale et cognitive mènent la supervision dans différents cadres. Ils mettent en œuvre différents éléments de supervision pédagogiques, de soutien, administratifs ou à caractère émancipatoire, en utilisant des méthodes de supervision efficaces axées sur l’observation, l’évaluation, l’analyse et les interventions, ainsi que diverses techniques de supervision. 

Champs d’activité et parcours professionnel 

  • Supervision de personnes suivant une formation postgrade en psychothérapie ainsi que de psychothérapeutes en exercice
  • Supervision en cabinet, dans des institutions de formation, en clinique, dans des services ambulatoires ou dans d’autres établissements de santé
  • Supervision dans différents cadres (séances individuelles, collectives ou supervision d’équipes)
  • Supervision de cas (accent sur le patient ou le client) ou supervision d’équipes (l’équipe en interaction avec le patient en question) 

De nombreuses possibilités d’évolution et de carrière s’offrent aux psychothérapeutes disposant d’une qualification complémentaire en supervision thérapeutique cognitivo-comportementale:

  • Expérience d’employé dans des institutions de formation (postgrade) et de santé (p. ex. cliniques, services ambulatoires)
  • Activité individuelle de superviseur
  • Recherche et enseignement 

Exigences

Intérêt pour l’accompagnement et le conseil spécialisés et interpersonnels de psychothérapeutes et d’autres professionnels de santé.  

Employeurs et mandants

  • Institutions de formation postgrade privées et publiques du domaine de la psychothérapie  
  • Institutions de santé: cliniques psychiatriques ou psychothérapeutiques, services ambulatoires et cabinets  
  • Psychothérapeutes reconnus au niveau fédéral et autres professionnels de santé 

Formation postgrade

La formation suivante est reconnue par la FSP:
DAS en supervision thérapeutique cognitivo-comportementale de l’Université de Zurich

Admission à la formation postgrade

  • Diplôme de formation postgrade en psychothérapie axée sur la supervision thérapeutique cognitivo-comportementale  
  • Minimum 3 ans d’expérience professionnelle de psychothérapeute reconnu au niveau fédéral (ou titulaire d’un diplôme de formation postgrade reconnu comme équivalent par la Confédération) axée sur la thérapie cognitive et comportementale de différents profils de maladies et de troubles, si possible dans un service stationnaire ou ambulatoire. 

Dénomination

Qualification complémentaire FSP en supervision thérapeutique cognitivo-comportementale

Cadre juridique

La qualification complémentaire FSP en supervision thérapeutique cognitivo-comportementale est juridiquement protégée. 

Association

Société suisse de thérapie comportementale et cognitive (SSTCC/SGVT)