De quoi ai-je besoin?

Les psychologues proposent des prestations de service dans de nombreux domaines différents. Une première distinction est faite entre conseil et thérapie.

Conseil

En règle générale, le conseil psychologique se concentre sur des problèmes factuels et pratiques aux contours clairement définis. Il peut s'agir du choix d'un métier, d'une décision importante pour l'avenir, de problèmes d'éducation, de difficultés d'apprentissage ou de conflits professionnels:

  • déterminer un choix professionnel
  • planifier une carrière
  • résoudre des problèmes d'apprentissage ou d'éducation
  • régler des conflits professionnels.

Un conseil psychologique est limité dans le temps et ne dure que quelques séances (entre une et une dizaine).

Thérapie

Le terme de thérapie vient du grec "therapeia" et signifie traitement, soin et guérison. Psyché est également un terme d'origine grecque et signifie âme. La psychothérapie a donc pour objectif la "guérison de l'âme". A l'inverse du conseil, la psychothérapie traite de problèmes et de maladies qui touchent l'ensemble de la personne. La souffrance mentale s'exprime sous la forme d'angoisses, de troubles dépressifs, de gênes, de dépendances, de difficultés relationnelles, etc.

  • angoisses
  • troubles dépressifs
  • gênes
  • dépendances
  • problèmes relationnels, etc.

Dans une psychothérapie, il est question de changement personnel, de nouveau comportement et de nouveau regard. Comme une ou deux séances ne peuvent suffire à produire un tel changement, une thérapie dure généralement plus longtemps qu'un conseil. Une thérapie courte demande de 10 à 25 heures, une thérapie moyenne de 30 à 80 heures et une thérapie longue n'est généralement pas limitée dans le temps.

Quelle thérapie pour quel problème?

Il existe diverses tendances et différentes méthodes dans la psychothérapie. Les personnes désirant suivre une thérapie sont souvent confrontées à la question de savoir quelle orientation ou quelle méthode est la meilleure pour elles. Il est alors difficile de décider de la réponse adaptée puisque celle-ci résulte d'une combinaison complexe entre personnalité, problème, spécialiste, objectifs visés et orientation thérapeutique... Des examens scientifiques ont pourtant permis au cours des dernières années de définir quelques points clés:

  • Les personnes souffrant de peurs, de phobies, de gênes ou de dépressions répondent bien aux méthodes de thérapie comportementale, de même que les personnes désireuses de mieux surmonter les situations problématiques.
  • Qui cherche une confrontation profonde avec sa personnalité, qui veut reconnaître et travailler sur les aspects refoulés de sa propre vie, choisira de préférence une analyse psychologique en profondeur.
  • A celle ou celui qui a du mal à exprimer ses sentiments, on conseillera une thérapie humaniste, comme l'entretien thérapeutique ou la gestalt-thérapie.
  • Les personnes ayant des problèmes de couple pourront être traitées au mieux dans une thérapie de couple.
  • Une thérapie de groupe permet de bien travailler sur les difficultés sociales, de même qu'un point de vue systémique aide à améliorer les relations sociales.