Psychoscope-Blog: une thérapie efficace des traumatismes

Miriam Vogel
Recherche
Psychoscope - Le blog
Fédération
Exil, migration, traumatismes de guerre ou violences domestiques sont autant d’événements destructeurs pour notre psychisme et même notre corps. Ces dommages sont cependant réparables, mais comment?
Image
Miriam Vogel
Dr. phil.
Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP, en psychologie clinique FSP et en psychologie de l'enfance et de l'adolescence FSP
/fr/miriam-vogel

En 2020, après plusieurs dizaines d’année de recherches, Rosmarie Barwinski, privat-docent à l’Université de Cologne et directrice de l’institut suisse de psychotraumatologie (SIPT) de Winterthur, apporte une réponse: un diagnostic et une méthode de traitement adaptée au niveau de symbolisation individuel du patient sont déterminants pour le succès de la thérapie, comme elle l’explique dans son livre sur les processus de contrôle en traumathérapie psychodynamique intitulé Steuerungsprozesse in der Psychodynamischen Traumatherapie. 

Selon Rosemarie Barwinski, la combinaison d’approches de psychologie cognitive avec des méthodes psychanalytiques et comportementales permet une thérapie durablement efficace. Mais attention! Individuellement, ces différentes méthodes risquent d’accentuer les souffrances et d’entraîner une retraumatisation.  Rosemarie Barwinski illustre ainsi, à l’aide d’exemples de cas pertinents, à quel point la capacité de réflexion et de symbolisation des patients traumatisés peut être dégradée, dans leurs actes, leur schéma de pensée et la construction de leurs relations. 

 

À l’aide d’un modèle de processus thérapeutique à six niveaux, elle montre quelles sont les formes d’intervention pertinentes, expliquant que le niveau d’intervention doit être adapté au niveau de symbolisation. Sur le plan thérapeutique, Rosemarie Barwinski s’inscrit dans la tradition psychanalytique. Elle travaille avec les concepts d’inconscient, de symbolisation psychique, de construction de représentations et de régression psychique, mais aussi de fusion avec certains criminels, avec les formes de scission d’identité et d’identification projective, de transfert et de contre-transfert, de co-construction et d’auto-réflexion. Elle a ainsi analysé les effets de traumatismes sur les comportements cognitifs, émotionnels et sociaux de ses patients. Dans son introduction, elle écrit: « J’estime que la reconstruction des structures du soi détruites par le traumatisme, indispensable à la guérison, passe obligatoirement par la relation. La manière dont cette relation se met en place dépend de la phase du processus de travail dans laquelle se trouve la victime du traumatisme ainsi que des dommages déjà présents avant les événements traumatisants. »

Rosemarie Barwinski s’adresse aux psychanalystes comme aux thérapeutes comportementalistes. Sa maîtrise des deux disciplines est mise en évidence par son modèle de thérapie à plusieurs niveaux axé sur les processus, qui s’appuie sur les concepts de Gottfried Fischer et de Thomas Kesselring. Ceux-ci avaient associé les niveaux de symbolisation cognitifs de Jean Piaget avec le blocage socio-émotionnel de la perception et le travail psychique par antinomies. Le modèle à plusieurs niveaux de Rosemarie Barwinski contient une liste indicative des différentes expressions du traumatisme, qui sont affectées à trois antinomies caractéristiques. Pour chaque expression, le modèle regroupe aussi les méthodes thérapeutiques adaptées relevant des théories comportementales et psychodynamiques les plus connues: Prolongued Exposure Therapy (PE), Cognitive Processing Therapy (CFT), Narrative Exposure Therapy (NET), Eye Movement Desensitization and Processing (EMDR), dissociation structurelle, Ego-State-Therapy, thérapie psychodynamique imaginative des traumatismes (PITT), thérapie psychodynamique fondée sur les ressources (RPT), thérapie psychodynamique multidimensionnelle des traumatismes (MPTT)).   
 

Barwinski, Rosmarie (2020): Steuerungsprozesse in der Psychodynamischen Traumatherapie. Stuttgart, Klett-Cotta. 

Commentaires

Ajouter un commentaire