Travailler en musique - plutôt bénéfique ou néfaste ?

Aurélie Faesch-Despont
Recherche
Fédération
Nombreuses sont les personnes qui écoutent de la musique en étudiant ou en travaillant. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la recherche en psychologie n’apporte pas encore de réponse claire à savoir si cette pratique est plutôt bénéfique ou néfaste.

Différents effets, parfois contradictoires, de la musique sur l’exécution des tâches cognitives sont déjà connus et ont permis de mettre en évidence certains mécanismes par lesquels ils se produisent, tels que l’excitation, l’humeur, l’attention, etc. Pour mieux comprendre ces effets, des chercheurs américains ont testé l’hypothèse selon laquelle les effets de la musique de fond sur l’exécution des tâches mentales dépendent de trois choses : la nature de la musique, la nature de la tâche et la personnalité de celle ou celui qui écoute.

Les chercheurs ont recruté 142 étudiantes et étudiants et leur ont demandé d’accomplir deux tâches mentales en écoutant l’une des deux versions d’un morceau de musique de type ascenseur – composé pour la recherche – ou aucune musique. Selon les conditions expérimentales, le son de la musique était soit faible, soit plus fort. Les participantes et les participants ont également dû compléter une partie de l’échelle de « tendance à l’ennui » pour déterminer s’ils étaient le genre de personne qui apprécie être confrontée à beaucoup de stimulation extérieure ou non.

Ces expériences ont permis aux chercheurs de dresser trois constats : la musique entrave généralement l’exécution de tâches complexes, la musique complexe facilite l’exécution de tâches simples et la préférence pour la stimulation externe atténue ces effets. Il n’y a donc pas de recommandation universelle concernant le travail en musique : les effets de la musique sur l’exécution des tâches dépendent du type de musique, de la tâche à exécuter et de notre personnalité.

Étude

Gonzalez, M. F., & Aiello, J. R. (2019). More than meets the ear: Investigating how music affects cognitive task performance. Journal of Experimental Psychology. Applied. Advance online publication. doi :10.1037/xap0000202