Christine Keller-Chassot

Christine Keller-Chassot

16/01/2021

Je regrette que la FSP contribue à entretenir le manque de distinction ou la confusion : entre psychologues-psychothérapeutes et psychologues, comme à la fin du paragraphe d'introduction de votre lettre ouverte !
J'ai déjà constaté ce manque de distinction lors d'interviews à la radio ou dans les journaux.
Or c'est justement cette distinction, qui implique que psychologues-psychothérapeutes ont terminé une longue formation à la psychothérapie : qui est un argument fondamental pour demander la prise en charge de leurs prestations de psychothérapie par l'assurance de base.
J'ai parfois l'impression : que la FSP "se tire une balle dans le pied" par ce manque de clarté !
Avec toutefois ma reconnaissance pour vos démarches, mais je souhaiterais qu'elles soient formulées de manière plus précise.
Cordiales salutations,
Christine Keller-Chassot - Beau-Séjour 20 - 1003 Lausanne