Les nombreux enjeux psychologiques du Covid-19

Communiqués de presse
Afin d’endiguer la propagation du coronavirus, la population suisse est appelée à rester autant que possible à son domicile. Les personnes vulnérables ou potentiellement atteintes par le virus sont mises en quarantaine. Télétravail, solitude, gestion des enfants à la maison: cette crise sanitaire a de nombreuses répercussions sur nos vies. Y compris psychologiques. La Fédération Suisse des Psycho-logues accompagne les journalistes dans le traitement de ces thématiques et leur fournit des expert-e-s pour des interviews et discussions de fonds.

Télétravail
Une grande partie des personnes actives en Suisse travaillent actuellement depuis leur domicile. Cette configuration équivaut à une augmentation de productivité et de qualité du travail fourni pour les uns, alors qu’elle met à mal l’efficacité des autres. Comment s’organiser pour être le plus efficace depuis chez soi? Au-delà de la productivité, d’autres enjeux doivent être considérés, tels que la notion d’engagement et de fidélité vis-à-vis de l’entreprise ou les relations entre collègues. La réaction de l’entreprise face à l’épidémie et les mesures prises sont également déterminantes.

Confinement et quarantaine
Lorsqu’ils se trouvent contraints de rester chez eux, les individus perdent le contrôle sur un point essentiel de leur vie. Une quarantaine peut aller de pair avec la disparition de la structure quotidienne et de la routine. De quels outils dispose-t-on pour faire face au mieux à la situation ?

Solitude
Nombreuses sont les personnes à être confinées seules entre les quatre murs de leur appartement. Pour elles, le sentiment de solitude peut rapidement devenir problématique. Comment faire en sorte de maintenant une vie sociale à distance ? 

Interventions en ligne
Comment les personnes fragiles mentalement, ou présentant un trouble psychique, peuvent-elles traverser au mieux cet épisode de crise ? Les psychologues et psychothérapeutes continuent de suivre leur patientèle et clientèle. A distance autant que possible, et en cabinet lorsque cela s’avère nécessaire, tout en respectant les mesures d’hygiène. Il est conseillé aux personnes souhaitant consulter un psychologue ou un psychothérapeute à distance de consulter les recommandations et explications édictées par la FSP. 
 
Le couple
Le fait de passer beaucoup de temps ensemble peut entraîner des conflits au sein du couple, qui est mis à rude épreuve dans ces dispositions particulières. Le partage des tâches se retrouve bousculé. Une inégalité à ce niveau est encore plus frappante quand nous sommes tous confinés. 

Les enfants
Les écoles ont fermé. Les défis qui se présentent aux parents sont nombreux : comment occuper ses enfants ? Comment gérer la consommation des écrans ? Comment leur expliquer ce qui se passe sans leur faire peur ? Rassurer, expliquer et responsabiliser sont quelques-unes des clés. 

Violences domestiques
Les mesures de confinement instaurées font craindre aux militants associatifs une flambée des violences conjugales. Comment les empêcher? Quels mécanismes en sont la cause ? 

Solidarité
Nombreux sont les projets de solidarité à voir le jour dans le contexte d’une crise. Qu’est-ce qui pousse les gens à vouloir aider les autres dans ce contexte ? 

Provisions
Rayons de magasins dévalisés, congélateurs pleins : beaucoup de ménages se ruent sur les denrées des magasins pour faire des réserves. Egoïsme ? Prévoyance ? Pourquoi réagit-on ainsi ? 

Vermittlung von Ansprechpartnern

Die Föderation der Schweizer Psychologinnen und Psychologen (FSP) stellt Kontakte zwischen den Medien und Ansprechpartnerinnen und Ansprechpartnern aus dem Bereich der Psychologie her. Diese Expertinnen und Experten können Ihre Fragen beantworten und Hintergrundinformationen geben.

Die Medienstelle der FSP ist per E-Mail an (media [at] fsp.psychologie.ch) und telefonisch unter der Nummer 031 388 88 48 erreichbar.

Commenti

Aggiungi un commento