ANNULÉE // Table ronde: combien la santé psychique peut-elle coûter?

Politique professionnelle
Psychothérapie
Fédération
La table ronde est annulée.
Une table ronde publique intitulée «Combien la santé psychique peut-elle coûter» aura lieu le 12 novembre à Berne. Des représentants des caisses-maladie et des fournisseurs de prestations ainsi que des responsables politiques y débattront de la place de la psyché dans le système de santé et du modèle de la prescription. Les discussions se feront en allemand.

La table ronde est annulée.

Selon la volonté du Conseil fédéral, les personnes souffrant de troubles psychiques pourraient à l’avenir accéder plus simplement à une psychothérapie remboursée par les caisses-maladie. En effet, il est prévu d’autoriser les psychologues-psychothérapeutes à fournir leurs prestations de manière indépendante. La procédure de consultation sur la modification d’ordonnance correspondante est terminée. Mais une vive opposition se manifeste par crainte d’une hausse des coûts de santé. Les souffrances psychiques restent fortement stigmatisées, même si la prise de conscience s’est accrue au sein de la société. Quelle importance la santé psychique a-t-elle dans le système de santé suisse actuel ?

Ces questions seront abordées par des responsables politiques, des représentants des caisses-maladie et des fournisseurs de prestations :

  • Yvik Adler, Coprésidente, Fédération Suisse des Psychologues (FSP)
  • Christoph Kilchenmann, Responsable département Bases fondamentales et directeur adjoint, santésuisse
  • Philippe Luchsinger, Président, Médecins de famille et de l’enfance Suisse (mfe)
  • Melanie Mettler, conseillère nationale, Parti vert’libéral Suisse
  • Fulvia Rota, Présidente-elect, Société Suisse de Psychiatrie et Psychothérapie (SSPP) [présence à confirmer]
  • Beat Walti, conseiller national, PLR.Les Libéraux-Radicaux [présence à confirmer]
  • Modération: Inés Mateos

Commenti

Aggiungi un commento