La mentalité de gagnant - un atout pour la santé psychique

Fédération
Recherche
Le concept de "masculinité toxique" fait débat depuis quelques semaines.

L'un des éléments déclencheurs a été la parution des nouvelles directives de l'Association américaine de psychologie (APA) concernant l'accompagnement psychologique des hommes. Si le concept n'apparaît pas à proprement parler dans le texte, l'APA estime que "l'adaptation à l'idéologie traditionnelle de la masculinité restreint le développement psychologique des hommes (...) et influence de manière négative leur santé aussi bien psychique que physique".

Cette hypothèse se vérifie-t-elle? La thématique est complexe. C'est ce qu'a démontré Aylin Kaya, chercheuse à l'Université du Maryland, dans une étude menée auprès d'environ 300 étudiants. Durant le premier semestre, ces jeunes hommes ont dû évaluer leur assentiment vis-à-vis des aspects traditionnels de la masculinité au moyen de l'échelle "Conformity to masculine norms".

Six mois plus tard, les chercheurs ont évalué leur bien-être. L'un des résultats de l'étude est flagrant: au bout de six mois, ceux qui étaient véritablement porteurs de l'idéal masculin du succès et de la réussite (qui étaient d'accord avec des affirmations du type "Je mets généralement toutes les chances de mon côté pour réussir") étaient en bien meilleure santé psychique.

D'autres aspects ont toutefois eu une influence négative sur le bien-être de ces jeunes gens. L'idéal du "play- boy" (" Si je le pouvais, je changerais souvent de partenaire sexuelle") ou celui de "l'homme puissant" ("J'ai pour habitude de contrôler les femmes dans ma vie") avaient tendance à déboucher sur un état psychique moins bon.

La chercheuse en conclut que l'attachement aux normes traditionnelles de la masculinité peut avoir des effets aussi bien positifs que négatifs sur la santé psychique. D'autres études longitudinales sont toutefois nécessaires dans ce domaine. L'étude se limitait en effet à de jeunes lycéens américains et les résultats étaient uniquement basés sur les déclarations des participants quant à leurs valeurs et leur bien-être.

Kaya, A., Iwamoto, D., Brady, J., Clinton, L., & Grivel, M. (2018). The role of masculine norms and gender role confl on prospec- tive well-being among men. Psychology of Men & Masculinity. doi:10.1037/men0000155

Commenti

Aggiungi un commento