Comunicati Stampa

Immagine
Psychotherapie

La Confédération lèse les psychologues qui effectuent des psychothérapies et leurs patients

La Confédération réagit à la seconde vague de coronavirus et autorise à titre provisoire les psychiatres qui exercent en ambulatoire à suivre entièrement leurs patients à distance. Les psychologues qui effectuent des psychothérapies, en revanche, ne pourront facturer qu’au maximum 360 minutes de consultations téléphoniques (ou par vidéoconférence) par trimestre. Cette décision est injustifiée et lèse les psychologues effectuant des psychothérapies et leurs patients.
La Confédération réagit à la seconde vague de coronavirus et autorise à titre provisoire les psychiatres qui exercent en ambulatoire à suivre entièrement leurs patients à distance. Les psychologues qui effectuent des psychothérapies, en revanche, ne pourront facturer qu’au maximum 360 minutes de consultations téléphoniques (ou par vidéoconférence) par trimestre. Cette décision est injustifiée et lèse les psychologues effectuant des psychothérapies et leurs patients.
Immagine
PT 1020

Covid-19 et santé mentale – les psychologues davantage sollicités depuis l’été

En période de crise, la santé psychique est particulièrement menacée. C’est notamment le cas dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Selon une enquête menée auprès de 1300 psychologues, la demande de consultation ou de thérapie psychologique a fortement augmenté depuis l’été. Il est donc d’autant plus important d’éliminer les lacunes de prise en charge et les entraves à l’accès existantes. La psychothérapie ambulatoire doit être accessible à tous et financée par l’assurance de base lorsqu’elle est prescrite par un médecin.
En période de crise, la santé psychique est particulièrement menacée. C’est notamment le cas dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Selon une enquête menée auprès de 1300 psychologues, la demande de consultation ou de thérapie psychologique a fortement augmenté depuis l’été. Il est donc d’autant plus important d’éliminer les lacunes de prise en charge et les entraves à l’accès existantes. La psychothérapie ambulatoire doit être accessible à tous et financée par l’assurance de base lorsqu’elle est prescrite par un médecin.
Immagine
2015-11-25-Wegweiser-Psychotherapie.jpg

La journée mondiale de la santé psychique et l’urgence d’éliminer les obstacles

En période de crise, la santé psychique est particulièrement mise à mal. Il est donc d’autant plus important d’améliorer la prise en charge existante et d’éliminer les entraves à l’accès aux soins. La psychothérapie ambulatoire doit être accessible à tous et elle doit être financée par l’assurance de base si elle est prescrite par un médecin. Le Conseil fédéral doit adopter la modification d’ordonnance requise au plus vite. L’introduction du modèle de la prescription pour la psychothérapie effectuée par des psychologues permettra d’éviter beaucoup de souffrance, mais aussi d’importants coûts économiques.
En période de crise, la santé psychique est particulièrement mise à mal. Il est donc d’autant plus important d’améliorer la prise en charge existante et d’éliminer les entraves à l’accès aux soins. La psychothérapie ambulatoire doit être accessible à tous et elle doit être financée par l’assurance de base si elle est prescrite par un médecin. Le Conseil fédéral doit adopter la modification d’ordonnance requise au plus vite. L’introduction du modèle de la prescription pour la psychothérapie effectuée par des psychologues permettra d’éviter beaucoup de souffrance, mais aussi d’importants coûts économiques.
Immagine
Psychotherapie

Risparmi per oltre 500 milioni facilitando l’accesso alla psicoterapia

Il passaggio dal modello della delega a quello della prescrizione proposto dal Consiglio federale si accompagnerebbe a notevoli risparmi: se il piano di facilitare l’accesso a prestazioni di psicoterapia in regime ambulatoriale andasse in porto, si potrebbero conseguire, a seconda dello scenario, risparmi compresi tra i 398 e i 730 milioni di franchi svizzeri all’anno. Questa la conclusione cui giunge un nuovo studio dell’ufficio BASS e dell’ufficio Consultazioni e analisi (B&A), che dimostra come investire nella salute psichica dei cittadini svizzeri convenga anche da un punto di vista strettamente economico.
Il passaggio dal modello della delega a quello della prescrizione proposto dal Consiglio federale si accompagnerebbe a notevoli risparmi: se il piano di facilitare l’accesso a prestazioni di psicoterapia in regime ambulatoriale andasse in porto, si potrebbero conseguire, a seconda dello scenario, risparmi compresi tra i 398 e i 730 milioni di franchi svizzeri all’anno. Questa la conclusione cui giunge un nuovo studio dell’ufficio BASS e dell’ufficio Consultazioni e analisi (B&A), che dimostra come investire nella salute psichica dei cittadini svizzeri convenga anche da un punto di vista strettamente economico.

La thérapie en ligne doit être accessible à tous de façon égale

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a tranché: malgré le confinement, la prise en charge des psychothérapies à distance par la caisse-maladie restera très limitée. Une décision dont les associations professionnelles réclament la révision. Elles sont soutenues en ce sens par la population: en moins de dix jours, plus de 15 000 personnes ont signé une pétition née d’une initiative privée.
L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a tranché: malgré le confinement, la prise en charge des psychothérapies à distance par la caisse-maladie restera très limitée. Une décision dont les associations professionnelles réclament la révision. Elles sont soutenues en ce sens par la population: en moins de dix jours, plus de 15 000 personnes ont signé une pétition née d’une initiative privée.

La Confédération prend une décision discriminatoire à l’égard des psychologues psychothérapeutes et de leurs patients

À titre provisoire, la Confédération autorise désormais les psychiatres qui exercent en ambulatoire à suivre entièrement leurs patients à distance, par téléphone ou visioconférence. Les psychologues psychothérapeutes, en revanche, ne pourront facturer que 360 minutes de consultations téléphoniques par semestre. Cette décision est indéfendable et constitue une discrimination à l’égard des psychologues psychothérapeutes et de leurs patients.
À titre provisoire, la Confédération autorise désormais les psychiatres qui exercent en ambulatoire à suivre entièrement leurs patients à distance, par téléphone ou visioconférence. Les psychologues psychothérapeutes, en revanche, ne pourront facturer que 360 minutes de consultations téléphoniques par semestre. Cette décision est indéfendable et constitue une discrimination à l’égard des psychologues psychothérapeutes et de leurs patients.

Les nombreux enjeux psychologiques du Covid-19

Afin d’endiguer la propagation du coronavirus, la population suisse est appelée à rester autant que possible à son domicile. Les personnes vulnérables ou potentiellement atteintes par le virus sont mises en quarantaine. Télétravail, solitude, gestion des enfants à la maison: cette crise sanitaire a de nombreuses répercussions sur nos vies. Y compris psychologiques. La Fédération Suisse des Psycho-logues accompagne les journalistes dans le traitement de ces thématiques et leur fournit des expert-e-s pour des interviews et discussions de fonds.
Afin d’endiguer la propagation du coronavirus, la population suisse est appelée à rester autant que possible à son domicile. Les personnes vulnérables ou potentiellement atteintes par le virus sont mises en quarantaine. Télétravail, solitude, gestion des enfants à la maison: cette crise sanitaire a de nombreuses répercussions sur nos vies. Y compris psychologiques. La Fédération Suisse des Psycho-logues accompagne les journalistes dans le traitement de ces thématiques et leur fournit des expert-e-s pour des interviews et discussions de fonds.
Immagine
Psychotherapie_Praxis_Bild

Accolto con favore il nuovo disciplinamento, a suscitare dubbi è la durata della terapia

Psicoterapeute e psicoterapeuti accolgono con favore la proposta del Consiglio federale volta a ridisciplinare la psicoterapia psicologica. La modifica contribuisce ad eliminare le strozzature che attualmente limitano l’assistenza nelle aree rurali nonché la terapia di bambini e ragazzi. Dubbi sorgono invece in relazione alla proposta di restringere la durata della terapia: per gli psicoterapeuti, quindici sedute sono troppo poche.
Psicoterapeute e psicoterapeuti accolgono con favore la proposta del Consiglio federale volta a ridisciplinare la psicoterapia psicologica. La modifica contribuisce ad eliminare le strozzature che attualmente limitano l’assistenza nelle aree rurali nonché la terapia di bambini e ragazzi. Dubbi sorgono invece in relazione alla proposta di restringere la durata della terapia: per gli psicoterapeuti, quindici sedute sono troppo poche.
Immagine
Psychothérapie psychologique

Comunicato stampa: Traguardo a portata di mano per l’assistenza psicoterapeutica

Con l’avvio della consultazione concernente l’introduzione del modello di prescrizione, il Consiglio federale mantiene una vecchia promessa. La decisione è stata accolta con favore dagli psicoterapeuti: un importante traguardo verso il miglioramento dell’assistenza psicoterapeutica è ora a portata di mano.
Con l’avvio della consultazione concernente l’introduzione del modello di prescrizione, il Consiglio federale mantiene una vecchia promessa. La decisione è stata accolta con favore dagli psicoterapeuti: un importante traguardo verso il miglioramento dell’assistenza psicoterapeutica è ora a portata di mano.
Immagine
petition_ubergabe

Consegnata la petizione: in 94 422 chiedono l’abbattimento delle barriere all’assistenza psicoterapeutica

Lunedì, la petizione “Rimuovere gli ostacoli: assicurare il trattamento delle malattie psichiche” è stata consegnata al Consiglio federale. Associazioni di psicologi, organizzazioni dei pazienti, familiari di persone affette da malattie psichiche e altre organizzazioni hanno raccolto in tre mesi oltre 94 000 firme. I firmatari chiedono di rimuovere le barriere che ostacolano l’accesso alle cure da parte dei malati psichici.
Lunedì, la petizione “Rimuovere gli ostacoli: assicurare il trattamento delle malattie psichiche” è stata consegnata al Consiglio federale. Associazioni di psicologi, organizzazioni dei pazienti, familiari di persone affette da malattie psichiche e altre organizzazioni hanno raccolto in tre mesi oltre 94 000 firme. I firmatari chiedono di rimuovere le barriere che ostacolano l’accesso alle cure da parte dei malati psichici.