Psychologue de la santé

Profil professionnel

Les psychologues de la santé effectuent des recherches, fournissent des conseils, réalisent des diagnostics, interviennent et mènent des évaluations dans les domaines de la promotion, de la préservation et de la restauration de ressources individuelles, sociales et collectives (dans des écoles ou des entreprises, par exemple), de la prévention des maladies (dans le cadre de l’élaboration de campagnes anti-tabac, par exemple), de la transformation des comportements en matière de santé (séances individuelle axées sur la modification des habitudes alimentaire et la perte de poids, par exemple), ainsi que de la gestion du stress et de la maladie. Ils s’intéressent également aux facteurs individuels, sociaux et structurels liés à l’apparition, au traitement et à la guérison de certaines maladies. Les psychologues de la santé participent en outre au conseil et à l’accompagnement de personnes malades et de leurs proches ainsi qu’à l’analyse et à l’amélioration de la pratique de la psychologie de la santé et du système de santé (ils favorisent notamment la communication entre le personnel médical et les patient-e-s). Ils se fondent sur une approche «bio-psycho-sociale» de la santé, qui tient compte de facteurs d’influence aussi bien biologiques, psychologiques et sociaux que physiques, ainsi que de leurs interactions mutuelles.

Champs d'activité 

Le champ d’activité des psychologues de la santé englobe l’élaboration, la réalisation et l’évaluation de programmes de promotion de la santé ainsi que la lutte contre les comportements à risque dans divers cadres (écoles, entreprises, communes, par exemple) et auprès de différents groupes cibles (patient-e-s et leurs proches, familles, élèves, enseignant-e-s, employé-e-s, cadres dirigeants, personnes âgées...). L’activité de psychologue de la santé englobe également une évaluation, la fourniture de conseils et un accompagnement axés sur la prévention de maladies physiques et psychiques, ainsi que sur la préservation, la promotion ou la restauration de la santé physique et psychique. À cet égard, la psychologie de la santé se distingue de la psychologie clinique par le fait que le traitement des maladies psychiques n’entre pas dans son champ d’activité. Un autre champ d’activité important réside dans la gestion de la maladie et la rééducation.

Les activités relevant de la psychologie de la santé sont principalement axées sur la prévention. Elles visent, par exemple, à modifier des comportements en matière de santé (arrêt du tabac, augmentation de l’activité physique, changement des habitudes alimentaires...) ou à faire accepter la prise de médicaments et d’autres mesures thérapeutiques (gestion de la maladie). Les activités relevant de la psychologie de la santé sont souvent fortement interdisciplinaires. Les psychologues de la santé rédigent par ailleurs des rapports d’expertise sur les mesures de promotion de la santé de prestataires externes. Leur champ d’activité comprend également la transmission de connaissances spécialisées sur les méthodologies de recherche, dans le cadre de cours au sein d’institutions de formation et de la promotion de leur propre relève.

Exigences

  • Compétences personnelles, théoriques, pratiques et sociales étendues ainsi qu’un intérêt marqué pour la psychologie de la santé. 
  • Capacité à élaborer et à mener des interventions en psychologie de la santé (individuelles, collectives ou structurelles), en tenant compte des conditions-cadres individuelles, sociales et sociétales.

Employeurs et mandants

  • Institutions privées ou pbuliques du secteur de la santé (hôpiteaux, cliniques, centres de rééducation, services ambulatories)
  • Institutions de formation privées ou publiques (écoles, par exemple)
  • Institutions et établissements en lien avec la santé publique (Office fédéral de la santé publique et autres autorités fédérales, contales ou communales, centre de prévention, établissements Médivaux-sociaux, ligues pour la santé, par exemple)
  • Organisation non-gouvernementales (ONG)
  • Cabinets privés
  • Universités et hautes écoles
  • Praticuliers

Parcours professionnel

De nombreuses possibilités d’évolution s’offrent aux psychologues de la santé:

  • Expérience d’employé-e dans des institutions proposant des services de psychologie de la santé;
  • Expérience d’employé-e dans des institutions et des organisations qui ont besoin de services de psychologie de la santé;
  • Direction d’équipes et d’unités organisationnelles ou de projets; 
  • Activité indépendante de psychologue de la santé
  • Recherche et enseignement
  • Formation postgrade et continue, supervision

Formation postgrade

La formation suivante est reconnue par la FSP: 

Admission à la formation postgrade

Psychologues titulaires d'un diplôme de Master en psychologie (délivré par une université ou une haute école spécialisée) ou d'un diplôme d'études supérieures étranger reconnu comme équivalent par la Confédération

Titre

Psychologue spécialiste en psychologie de la santé FSP

Tout diplôme d'une filière de formation postgrade en psychoplogie de la santé accréditée par la Confédération donne accès, sur demande, au titre de spécialisation en psychologie de la santé FSP

Cadre juridique

Le titre de «psychologue spécialiste en psychologie de la santé FSP» est juridiquement protégé (droit privé).