Actualités

Choisir une catégorie
Catégorie
Image
 
Psychotherapie

La CSSS-E soutient l’introduction du modèle de la prescription

Le 19 octobre, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E) a recommandé l’adoption de la motion 20.3914 par 11 voix pour, 0 voix contre et 1 abstention. Elle manifeste ainsi clairement son soutien à une introduction du modèle de la prescription sous la forme décidée.
Le 19 octobre, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E) a recommandé l’adoption de la motion 20.3914 par 11 voix pour, 0 voix contre et 1 abstention. Elle manifeste ainsi clairement son soutien à une introduction du modèle de la prescription sous la forme décidée.
Image
 
Psychotherapie_Praxis_Bild

Questions de la Commission de la santé publique sur le modèle de la prescription

Le 19 octobre, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS) du Conseil des États organise une audition sur la mise en œuvre du modèle de la prescription. En plus des associations de psychologues FSP, ASP et SBAP sont également invités les fédérations de psychiatres, les médecins de familles et les pédiatres, les caisses-maladies et les cantons.
Le 19 octobre, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS) du Conseil des États organise une audition sur la mise en œuvre du modèle de la prescription. En plus des associations de psychologues FSP, ASP et SBAP sont également invités les fédérations de psychiatres, les médecins de familles et les pédiatres, les caisses-maladies et les cantons.
Image
 
psychotherapie

Prise de position relative à l’audition prévue par la CSSS

Selon la NZZ am Sonntag, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS) du Conseil des Etats prévoit une nouvelle audition concernant l’introduction du modèle de la prescription pour la psychothérapie effectuée par des psychologues. Elle avait pourtant annoncé en août 2020 déjà qu’elle soutenait le passage du modèle de la délégation à celui de la prescription. La Commission jumelle du Conseil national soutenait, elle aussi, ce changement de modèle. Quant au Conseil fédéral, il a statué depuis longtemps à ce sujet. La FSP ne connaît pas les raisons de cette nouvelle audition, mais souligne l’importance de l’introduction du modèle de la prescription pour toutes les personnes qui ont besoin d’un traitement psychothérapeutique de façon urgente.
Selon la NZZ am Sonntag, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique (CSSS) du Conseil des Etats prévoit une nouvelle audition concernant l’introduction du modèle de la prescription pour la psychothérapie effectuée par des psychologues. Elle avait pourtant annoncé en août 2020 déjà qu’elle soutenait le passage du modèle de la délégation à celui de la prescription. La Commission jumelle du Conseil national soutenait, elle aussi, ce changement de modèle. Quant au Conseil fédéral, il a statué depuis longtemps à ce sujet. La FSP ne connaît pas les raisons de cette nouvelle audition, mais souligne l’importance de l’introduction du modèle de la prescription pour toutes les personnes qui ont besoin d’un traitement psychothérapeutique de façon urgente.
Image
 
Psychotherapie_Christian_Beutler_Keystone

La double stratégie de la FSP pour le modèle de la prescription a porté ses fruits

À l’été 2018, l’Assemblée des délégué-e-s de la FSP avait approuvé la stratégie du Comité pour le passage au modèle de la prescription pour les psychothérapies effectuées par des psychologues-psychothérapeutes. Pour atteindre cet objectif, le Comité prévoyait d’actionner à la fois les leviers politique et juridique.
À l’été 2018, l’Assemblée des délégué-e-s de la FSP avait approuvé la stratégie du Comité pour le passage au modèle de la prescription pour les psychothérapies effectuées par des psychologues-psychothérapeutes. Pour atteindre cet objectif, le Comité prévoyait d’actionner à la fois les leviers politique et juridique.
Image
 
2015-11-25-Wegweiser-Psychotherapie.jpg

La pandémie pèse sur la santé mentale

Pour une partie de la population suisse, la pandémie de coronavirus représente une charge psychique considérable. C’est la conclusion du rapport final sur l’influence du Covid-19 sur la santé psychique de la population suisse réalisé pour le compte de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Pour une partie de la population suisse, la pandémie de coronavirus représente une charge psychique considérable. C’est la conclusion du rapport final sur l’influence du Covid-19 sur la santé psychique de la population suisse réalisé pour le compte de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
Image
 
Briefübergabe

«Le système qui fait le plus sens triomphe»

Coprésidents de la FSP, Yvik Adler et Stephan Wenger reviennent sur la décision du Conseil fédéral qui ­répond à des revendications de longue date.
Coprésidents de la FSP, Yvik Adler et Stephan Wenger reviennent sur la décision du Conseil fédéral qui ­répond à des revendications de longue date.
Image
 
Psychotherapie

Questions-réponses sur l’introduction du modèle de la prescription

Le 19 mars, le Conseil fédéral a décidé d’instaurer le modèle de la prescription pour les psychothérapies effectuées par des psychologues-psychothérapeutes à compter du 1er juillet 2022. C’était un objectif que la FSP poursuivait depuis de nombreuses années. Cette décision suscite désormais de nombreuses questions pour les psychologues. La FSP répond régulièrement à ces questions sur son site Web, dans une nouvelle rubrique dédiée.
Le 19 mars, le Conseil fédéral a décidé d’instaurer le modèle de la prescription pour les psychothérapies effectuées par des psychologues-psychothérapeutes à compter du 1er juillet 2022. C’était un objectif que la FSP poursuivait depuis de nombreuses années. Cette décision suscite désormais de nombreuses questions pour les psychologues. La FSP répond régulièrement à ces questions sur son site Web, dans une nouvelle rubrique dédiée.
Image
 
Fachrat

Première assemblée officielle du Conseil psychothérapie

La première assemblée du Conseil psychothérapie a eu lieu le samedi 27 mars 2021 via Zoom. En raison de la pandémie, Susanna Stauber et Daniel Stern (coprésidence) ont accueilli virtuellement les quelque trente délégués restés chez eux.
La première assemblée du Conseil psychothérapie a eu lieu le samedi 27 mars 2021 via Zoom. En raison de la pandémie, Susanna Stauber et Daniel Stern (coprésidence) ont accueilli virtuellement les quelque trente délégués restés chez eux.
Image
 
volery

Guidée par la passion

Magali Volery est psychologue spécialiste en psychothérapie FSP. Mais la Genevoise a plus d’une corde à son arc.
Magali Volery est psychologue spécialiste en psychothérapie FSP. Mais la Genevoise a plus d’une corde à son arc.
Image
 
hürden

Adoption du modèle de la prescription - une grande joie pour les associations de psychologues

La Fédération Suisse des Psychologues (FSP), l’Association Suisse des Psychothérapeutes (ASP) et l’Association Professionnelle Suisse de Psychologie Appliquée (SBAP) sont ravies de la décision prise aujourd’hui par le Conseil fédéral sur la nouvelle réglementation de la psychothérapie effectuée par des psychologues. L’instauration du modèle de la prescription peut remédier à l’insuffisance de l’offre de prise en charge dans les régions rurales ainsi que pour les enfants et les adolescents. La seule réserve des associations de psychologues concerne la limitation de la durée des thérapies à quinze séances par prescription.
La Fédération Suisse des Psychologues (FSP), l’Association Suisse des Psychothérapeutes (ASP) et l’Association Professionnelle Suisse de Psychologie Appliquée (SBAP) sont ravies de la décision prise aujourd’hui par le Conseil fédéral sur la nouvelle réglementation de la psychothérapie effectuée par des psychologues. L’instauration du modèle de la prescription peut remédier à l’insuffisance de l’offre de prise en charge dans les régions rurales ainsi que pour les enfants et les adolescents. La seule réserve des associations de psychologues concerne la limitation de la durée des thérapies à quinze séances par prescription.